redac.info, le portail des rédactions, tribune des communiqués de presse, diffuser communique de presse en ligne, informations journalistes, diffuser un fil d'infos sur mon site
IRAK : L'AIDE IMPOSSIBLE ?
Handicap International - 20/08/2003

Lyon, le 20 août 2003. Après l'attentat contre le siège des Nations unies à Bagdad, mardi 19 août, Handicap International exprime sa consternation et sa colère face à un tel acte, ainsi que sa solidarité avec les employés onusiens touchés par ce drame, leurs familles et leurs proches. Cette nouvelle dégradation des conditions de sécurité pour les Irakiens et les opérateurs internationaux de l'aide humanitaire pourrait mettre en question la poursuite des actions entreprises.


Handicap International est présente au Kurdistan irakien depuis 1991. Depuis avril 2003, l'association a démarré trois programmes complémentaires dans la région de Bagdad : des actions de prévention des accidents par explosifs, des actions de déminage et des actions d'appareillage et de rééducation pour les personnes amputées.


Des membres de Handicap International étaient présents à l'Hôtel Canal deux heures avant l'attentat, et toute la journée précédente. Par chance, l'association ne déplore aucun blessé.


Handicap International compte actuellement une cinquantaine de collaborateurs à Bagdad (21 expatriés et 30 Irakiens). Il est toujours envisagé que cet effectif s'étende progressivement, pour faire face aux énormes besoins constatés. Toutefois, la décision sera confirmée à l'issue de la concertation en cours à Bagdad et aux sièges entre les ONG présentes en Irak.


A qui profite le chaos ? Une seule certitude à ce stade : à ceux qui mettent en oeuvre la politique du pire et de la destruction, qui souhaitent que pourrisse la situation en Irak, afin de prendre le pouvoir dans le champ de ruines qu'ils auront créé.


Il n'y a personne pour assurer la sécurité en Irak aujourd'hui, alors que ce sont les forces d'occupation qui en assument officiellement la responsabilité. Les premières victimes de la criminalité, des sabotages et du terrorisme sont les Irakiens, qui rejettent avec force et dans leur très grande majorité les agressions, les destructions et les meurtres, quelles que soient les personnes visées. Une minorité d'extrémistes dirige sa folie meurtrière contre les étrangers présents en Irak, qu'il s'agisse d'occidentaux ou de ressortissants de pays plus proches, comme l'a montré l'attentat contre l'ambassade de Jordanie du 7 août dernier.


Au fil du temps, les cibles changent : les forces militaires de la coalition anglo-américaine ont été les premières visées, dans tout le pays, avant que des personnels humanitaires ne soient victimes d'embuscade sur des routes isolées, à l'extérieur de Bagdad. La capitale restait un sanctuaire pour l'aide internationale, même si la sécurité y était très précaire. Aujourd'hui, après une cible politique - l'ambassade de Jordanie - on assiste à un attentat de très grande ampleur contre le siège des Nations unies à Bagdad même, où est coordonnée l'aide humanitaire en faveur du peuple irakien.


C'est le rôle auquel les Nations unies ont été réduites, par la volonté expresse des Etats-Unis. De plus, elles s'étaient jusque-là plutôt fait connaître des Irakiens par la tâche ingrate de gérer l'embargo et de mener des inspections sur l'armement du régime baasiste.


Handicap International se réjouit de la décision des Nations unies de maintenir leur présence et leurs actions en Irak, où la population a grandement besoin d'aide pour reconstruire le pays. L'association continue également de souhaiter que soient revus les mandats respectifs des Nations unies et de l'Autorité provisoire de la coalition, afin de restaurer les mandat international des premières. Enfin, elle appelle à ce que la sécurité soit grandement renforcée dans tout le pays, afin que l'aide internationale et les actions de solidarité des organisations non gouvernementales puissent se poursuivre dans des conditions acceptables.


On ne peut s'empêcher d'éprouver colère et désolation devant cette chronique d'un désastre annoncé, déclare Jean-Baptiste Richardier, directeur général de Handicap International. Le lourd tribut payé par les Nations unies illustre bien la confusion créée par les conditions du déclenchement de ce conflit et par la résolution qui définit actuellement les rôles respectifs des Nations unies et des forces d'occupation. Une nouvelle résolution et le déploiement de contingents militaires de pays extérieurs au conflit sont absolument indispensables à brève échéance. Sinon, la situation pourrait rapidement dégénérer.

Contact presse :

Sylvain Ogier - tél. : 06 07 91 98 76 - sogier@handicap-international.org

Rappel notre communiqué du 15 mai dernier

IRAK : DÉPLOIEMENT DES ÉQUIPES DE HANDICAP INTERNATIONAL


Lyon, le 15 mai 2003. Handicap International dispose actuellement à l'intérieur de l'Irak de deux équipes(1) . Celles-ci sont confrontées à une dissémination inédite de munitions non explosées et sont terriblement impressionnées par le niveau de dangerosité rencontré. Face à cette situation dramatique, le déploiement de moyens supplémentaires est accéléré.


Notre équipe à Bagdad (deux Français et plusieurs collaborateurs irakiens) mène actuellement une campagne de sensibilisation au danger que représentent les mines et surtout les munitions non explosées, très nombreuses dans Bagdad. Il s'agit d'informer la population le plus rapidement possible pour sauver un maximum de vies humaines. Cela passe par la diffusion de 100 000 dépliants de prévention (cf. communiqué n° 12) et 25 000 affiches. Depuis quelques jours, quatre collaborateurs irakiens proposent aux automobilistes que les affiches soient placardées sur leurs voitures et l'opération rencontre un grand succès ! Les journaux locaux sont en train d'être contactés pour que la sensibilisation passe aussi par voie de presse.

L'Unicef a sélectionné Handicap International pour développer ce travail de prévention sur Bagdad et l'Upper South East Area (entre Bassora et Bagdad - cette zone comprend les villes de Kerbala, Hilla, Al-Kout, Nadjaf et Samawa). Des opérations spécifiques à l'intention des enfants sont en cours d'élaboration avec l'Unicef.

Une autre équipe, mobile, actuellement à Bassora, devrait dans les prochains jours rejoindre Bagdad via Nassiriya, Nadjaf, Hilla et Kerbala. Elle est composée de deux Français et d'un démineur britannique et a pour mission d'évaluer la situation en termes de déminage et d'appareillage. Sur ces deux points la situation est catastrophique.


ACTION CONTRE LES MUNITIONS NON EXPLOSEES

Entre les bombes à fragmentation de la Coalition qui n'ont pas explosé à l'impact et les quantités considérables de munitions abandonnées sur place par l'armée irakienne en déroute, le danger est partout et on dénombre chaque jour à travers le pays entre cinquante et cent victimes de traumatismes apparemment liés à des explosions, d'après les premiers recoupements d'informations obtenues dans les hôpitaux.

Nos équipes ont observé des voitures obligées de slalomer sur certaines routes pour éviter les roquettes et obus qui les parsèment. Le commerce de munitions récupérées par les civils va bon train. La grande majorité des victimes est constituée d'enfants qui jouent avec les munitions qu'ils trouvent. Un journaliste japonais qui voulait rapporter chez lui une roquette abandonnée a causé un mort et deux blessés à l'aéroport d'Amman, la semaine dernière.


Concrètement, personne ne démine encore, d'après ce que nous avons pu constater ; toutes les organisations concernées en sont encore à évaluer les besoins et sont en train d'organiser l'acheminement d'équipes et de matériel. Pour ce qui est de Handicap International, une équipe de démineurs bosniaques devrait être opérationnelle dans quinze jours avec un premier matériel de 400 kilos (blasting jackets, casques, détecteurs, etc.). L'association devrait avoir sous quatre semaines deux équipes mobiles de déminage dans le pays - soit un total de quatorze personnes - pour parer au plus pressé : identifier, marquer et signaler les zones dangereuses, déminer les zones prioritaires - hôpitaux, écoles, conduites d'eau à réparer, etc.

A cette fin, Handicap International prépare aujourd'hui un convoi comprenant deux véhicules tout-terrain à partir de la plate-forme logistique humanitaire Bioport, près de Lyon. Ces deux 4x4 ont été prélevés sur le programme de l'association en Serbie pour répondre aux besoins en Irak. Ils devraient arriver à Bagdad sous deux semaines via la Jordanie.


APPAREILLAGE

Les capacités d'appareillage en Irak n'étaient pas très importantes et un grand nombre de centres d'appareillage a été pillé. Tous les centres soutenus par le CICR à Bagdad ont été dévastés ; celui de Nadjaf est fermé pour cause d'insécurité. Le centre de Bassora a été pillé il y a seulement une semaine.A Bassora, avant le conflit, on pouvait appareiller cinq à six personnes par mois, c'est dire si les moyens disponibles sont sans commune mesure avec la situation actuelle.

Un technicien prothésiste se rendra en fin de semaine prochaine à Bagdad pour former ses collègues irakiens à l'utilisation de prothèses d'urgence. Il emmènera avec lui quatre-vingts de ces prothèses d'urgence. Handicap International sera en mesure d'en acheminer plusieurs centaines courant juin, avec une équipe de techniciens prothésistes et orthoprothésistes et de kinésithérapeutes.


Enfin, les membres de Handicap International ne peuvent qu'être inquiets de la dégradation de la sécurité pour les ONG, même à Bagdad, où elles commencent à être la cible d'attaques. Ils espèrent quoi qu'il en soit pouvoir mener les actions contre les mines et les munitions non explosées ainsi que les actions d'appareillage, dont l'urgence est amplement démontrée.

(1)Hors Kurdistan irakien, où les équipes belges de l'association sont présentes en quasi-permanence depuis 1991, principalement sur des activités d'appareillage.

Contact presse :
Maud Saheb, Sylvain Ogier
Tél. : 01 43 14 87 02
servicepresse@handicap-international.org


  Recevoir cette page par mail    Envoyer à un ami    M'inscrire au service (gratuit)    Imprimer cette page 


Droits de l’homme
Page : 1/31. © Redac.info 2002-2017. Tous droits réservés.

L’Association des Citoyens et des Contribuables de Moëlan-sur-Mer (ACCM) annonce la création de son site internet www.accm-moelan.fr >>>
  ACCM - 08/07/2011
Les enfants soldats dans les conflits en Afrique Centrale >>>
  GSCF - 13/02/2009
La Grande Loge de France et les Droits de l'Homme >>>
  Grande Loge de France - 15/12/2008
J. Attali et D. Mesguich à la Grande Loge de France >>>
  Grande Loge de France - 21/11/2008
l’audition publique sur la vaccination des enfants par le BCG - consultés, les acteurs de la santé publique recommandent dans leur ensemble la levée de l'obligation vaccinale. C’est un signe plein d’espoir. La liberté se précise aussi en France. >>>
  LNPLV - Ligue Nationale Pour la Liberté des Vaccinations - 04/01/2007
La LDH condamne l'expulsion de familles roumaines, survenue à Palaiseau >>>
  LDH Ligue des Droits de l'Homme - 15/09/2003
Israël - Palestine, Expulsion d'Arafat : la force contre le droit >>>
  LDH Ligue des Droits de l'Homme - 15/09/2003
Les gens du voyage victimes de la loi de M. Sarkozy >>>
  LDH Ligue des Droits de l'Homme - 12/09/2003
Les prisonniers de guerre marocains détenus par le Front Polisario et la question de la désinformation des journalistes >>>
  France Libertés - 11/09/2003
VIÊT-NAM : Appel en faveur de la libération immédiate de prisonniers d'opinion >>>
  Amnesty International - 10/09/2003
Déclaration de la Présidence au nom de l'Union européenne concernant Daw Aung San Suu Kyi >>>
  Commission Européenne - 10/09/2003
Chine : la discrimination alimente la crise du VIH/SIDA >>>
  Human Rights Watch - 09/09/2003
Mauritanie : Pas de démocratie pour les voix opposantes >>>
  Human Rights Watch - 05/09/2003
France Libertés a mené une mission internationale d'enquête sur les conditions de détention des prisonniers.. >>>
  France Libertés - 04/09/2003
La Convention européenne des Droits de l'Homme est entrée en vigueur il y a 50 ans : Déclaration du Président de la Cour européenne des Droits de l'Homme >>>
  Conseil de l'Europe - 03/09/2003
Le samedi 6 septembre, dans la rue, nous dirons on aux politiques néo-libérales de l'OMC dont Raffarin s'inspire en France >>>
  France Libertés - 02/09/2003
La Commission européenne accorde 31 millions d'euros à 51 projets en matière de droits de l'homme et de démocratie dans le monde >>>
  Commission Européenne - 01/09/2003
Un nouveau délit de solidarité >>>
  LDH Ligue des Droits de l'Homme - 29/08/2003
Cancun : Avis de tempête sur l'OMC >>>
  France Libertés - 29/08/2003
Handicap International vous invite à une conférence de presse >>>
  Handicap International - 29/08/2003
Il est grand temps d'agir >>>
  MSF Médecins Sans Frontières - 29/08/2003
CONSEIL INTERNATIONAL D'AMNESTY INTERNATIONAL : Un programme de justice et d'espoir >>>
  Amnesty International - 28/08/2003
Nouvelles normes pour les entreprises et les droits humains >>>
  Human Rights Watch - 26/08/2003
ARGENTINE : Un nouveau chapitre s'ouvre pour la recherche de la justice et de la vérité >>>
  Amnesty International - 22/08/2003
IRAK : L'AIDE IMPOSSIBLE ? >>>
  Handicap International - 20/08/2003
Sri lanka : Selon plusieurs groupes de défense des droits humains, des meurtres imputés aux LTTE continuent d4être perpétrés en toute impunité >>>
  Amnesty International - 13/08/2003
Libye : Expulsion imminente de déserteurs de l'armée érythréenne >>>
  Amnesty International - 13/08/2003
Portugal : Droits humains : des problèmes persistants restent à résoudre >>>
  Amnesty International - 12/08/2003
Lettre adressée à Monsieur le Ministre des Affaires étrangères Dominique de Villepin au sujet de Monsieur Ali L'mrabet >>>
  LDH Ligue des Droits de l'Homme - 12/08/2003
Soudan : Des libérations bienvenues mais la pratique toujours en vigueur des détentions au secret doit cesser >>>
  Amnesty International - 07/08/2003
Indonésie : Un verdict de culpabilité qui ne suffit pas à établir la justice et la vérité >>>
  Amnesty International - 06/08/2003
Compétence Universelle en Belgique : Recul pour la lutte contre l'impunité >>>
  Human Rights Watch - 05/08/2003
Côte d'Ivoire : Mercenaires et milices doivent partir >>>
  Human Rights Watch - 05/08/2003
RDC : Afin d’empêcher de nouvelles atteintes aux droits humains, il faut de toute urgence une intervention internationale décisive >>>
  Amnesty International - 04/08/2003
Le prosélytisme homophobe du Pape >>>
  LDH Ligue des Droits de l'Homme - 04/08/2003

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 Page suivante
Partenaires
Services de diffusion de communiqués de presse
Thèmes des communiqués de presse