redac.info, le portail des rédactions, tribune des communiqués de presse, diffuser communique de presse en ligne, informations journalistes, diffuser un fil d'infos sur mon site
Les enfants soldats dans les conflits en Afrique Centrale
GSCF - 13/02/2009

Groupe de Secours Catastrophe Français
www.gscf.eu

Les enfants soldats dans les conflits en Afrique Centrale


L’Afrique centrale depuis des décennies, est sempiternellement en ébullition. Rares sont les pays de cette région qui n’ont été affectés par des conflits armés internes, opposant rebelles et armées régulières, et exposant leurs populations à des souffrances atroces. Du Tchad à la RDC en passant par la Centrafrique, l’Ouganda, le Burundi, le Rwanda… Chaque pays a connu sa période de désastre humanitaire. Certains malheureusement restent encore en proie à ce traumatisme, comme la RDC et le Tchad. Même si souvent, les moyens mobilisés par les parties au conflit sont dérisoires, tant militairement que financièrement, ils indignent sur certains de leurs aspects. A part les ressources naturelles du pays qui sont exploitées pour soutenir l’effort de guerre de part et d’autre, c’est surtout le rôle des enfants dans ces accrochages qui ne peut laisser indifférent.

D’après le rapport d’Amnesty International sur la participation des enfants dans la guerre en RDC, les plus jeunes auraient 7ans et seraient directement utilisés au front. De nombreuses recherches sur le rôle des enfants dans ces conflits révèlent qu’ils sont entrainés juste une semaine ou deux, avant d’être envoyés au front. Ils peuvent aussi jouer des rôles très variés sur un théâtre de guerre : porteurs d’eau, de nourriture, de munitions, messagers, espions… Les filles sont pour leur part prises comme concubines dans un premier temps, avant de finir par prendre les armes quand les troupes commencent à subir d’énormes pertes. Ces enfants subissent beaucoup de maltraitances et sont exposés à la drogue et à l’alcool. La plupart de ces âmes innocentes sont enrôlées de force. Certains rejoignent volontairement les rangs des rebelles, en quête de protection, ou comme moyen d’échapper à une indigence extrême. Entre autre motif pour rejoindre les milices, c’est la volonté de venger sa famille ou son groupe ethnique, ou encore de servir la communauté tout simplement.

Jusqu’en Juin 2003 au moment du lancement du programme national de désarmement, démobilisation et réinsertion (DDR) en RDC, sur 150000 combattants on pouvait compter environ 30000 enfants. La banque mondiale impliquée dans ce programme publiait en 2004 que « les enfants soldats représentaient au moins 20% des forces combattantes en RDC ».
En Ouganda par exemple, des milliers d’enfants ont été kidnappés par l’armée de résistance du seigneur (LRA), qui combat les forces régulières du gouvernement depuis plus de 20ans. Ces enfants ont pris part malgré eux, dans leur grande majorité, aux hostilités. Leur nombre serait d’à peu près 30000 selon l’ONG World Vision.

Le recours à cette catégorie de combattants s’explique par leur docilité et la froideur qu’ils affichent dans l’accomplissement des actes de grande cruauté. En effet, la candeur de ces enfants limite leur distinction du bien et du mal, de même que leur fragilité les rend moins enclins à la sédition et garantit souvent leur obséquiosité totale envers les seigneurs de guerre. Dès lors, les risques de fronde, caractéristiques de tout groupe rebelle- par nature sujet aux dissensions internes et dont les chefs doivent passer plus de temps à réprimer les velléités insurrectionnelles dans leur propre camp, qu’à diriger des opérations militaires contre l’ennemi d’en face- sont totalement nuls. C’est sans doute ce qui continue d’alimenter l’enrôlement des enfants mineurs dans les rangs des organisations paramilitaires.

Mais plus dur encore est ce que la guerre laisse chez ces enfants. Une fois les hostilités terminées, les séquelles elles peuvent être trainées sur une longue durée, parfois toute une vie. La durée moyenne d’un programme de DDR pour porter ses fruits est de 10 à 15 ans, et 51% seulement de ces enfants peuvent effectivement réintégrer le tissu social et retrouver une activité normale quand le programme est bien financé. Le reste retombe dans la petite délinquance et grossit la pègre. L’insécurité augmente considérablement, car la circulation des armes légères n’est jamais complètement éradiquée, quelles que soient les incitations. La crainte d’une résurgence des affrontements ou le projet d’un usage ultérieur dans des actes de brigandage trottant toujours dans les esprits.

Enfin, c’est tout une génération d’élite potentielle qui peut être sacrifiée, car les anciens enfants soldats récupérés par ces programmes ne feront plus de grandes études à leur âge. Tout au plus, pourraient-ils encore exceller dans l’apprentissage de petits métiers manuels ou de services, bien loin des têtes pensantes dont leur pays a besoin pour relever le défi du développement.


Pour le GSCF
Mérick Freedy ALAGBE

  Recevoir cette page par mail    Envoyer à un ami    M'inscrire au service (gratuit)    Imprimer cette page 


Droits de l’homme
Page : 1/31. © Redac.info 2002-2017. Tous droits réservés.

L’Association des Citoyens et des Contribuables de Moëlan-sur-Mer (ACCM) annonce la création de son site internet www.accm-moelan.fr >>>
  ACCM - 08/07/2011
Les enfants soldats dans les conflits en Afrique Centrale >>>
  GSCF - 13/02/2009
La Grande Loge de France et les Droits de l'Homme >>>
  Grande Loge de France - 15/12/2008
J. Attali et D. Mesguich à la Grande Loge de France >>>
  Grande Loge de France - 21/11/2008
l’audition publique sur la vaccination des enfants par le BCG - consultés, les acteurs de la santé publique recommandent dans leur ensemble la levée de l'obligation vaccinale. C’est un signe plein d’espoir. La liberté se précise aussi en France. >>>
  LNPLV - Ligue Nationale Pour la Liberté des Vaccinations - 04/01/2007
La LDH condamne l'expulsion de familles roumaines, survenue à Palaiseau >>>
  LDH Ligue des Droits de l'Homme - 15/09/2003
Israël - Palestine, Expulsion d'Arafat : la force contre le droit >>>
  LDH Ligue des Droits de l'Homme - 15/09/2003
Les gens du voyage victimes de la loi de M. Sarkozy >>>
  LDH Ligue des Droits de l'Homme - 12/09/2003
Les prisonniers de guerre marocains détenus par le Front Polisario et la question de la désinformation des journalistes >>>
  France Libertés - 11/09/2003
VIÊT-NAM : Appel en faveur de la libération immédiate de prisonniers d'opinion >>>
  Amnesty International - 10/09/2003
Déclaration de la Présidence au nom de l'Union européenne concernant Daw Aung San Suu Kyi >>>
  Commission Européenne - 10/09/2003
Chine : la discrimination alimente la crise du VIH/SIDA >>>
  Human Rights Watch - 09/09/2003
Mauritanie : Pas de démocratie pour les voix opposantes >>>
  Human Rights Watch - 05/09/2003
France Libertés a mené une mission internationale d'enquête sur les conditions de détention des prisonniers.. >>>
  France Libertés - 04/09/2003
La Convention européenne des Droits de l'Homme est entrée en vigueur il y a 50 ans : Déclaration du Président de la Cour européenne des Droits de l'Homme >>>
  Conseil de l'Europe - 03/09/2003
Le samedi 6 septembre, dans la rue, nous dirons on aux politiques néo-libérales de l'OMC dont Raffarin s'inspire en France >>>
  France Libertés - 02/09/2003
La Commission européenne accorde 31 millions d'euros à 51 projets en matière de droits de l'homme et de démocratie dans le monde >>>
  Commission Européenne - 01/09/2003
Un nouveau délit de solidarité >>>
  LDH Ligue des Droits de l'Homme - 29/08/2003
Cancun : Avis de tempête sur l'OMC >>>
  France Libertés - 29/08/2003
Handicap International vous invite à une conférence de presse >>>
  Handicap International - 29/08/2003
Il est grand temps d'agir >>>
  MSF Médecins Sans Frontières - 29/08/2003
CONSEIL INTERNATIONAL D'AMNESTY INTERNATIONAL : Un programme de justice et d'espoir >>>
  Amnesty International - 28/08/2003
Nouvelles normes pour les entreprises et les droits humains >>>
  Human Rights Watch - 26/08/2003
ARGENTINE : Un nouveau chapitre s'ouvre pour la recherche de la justice et de la vérité >>>
  Amnesty International - 22/08/2003
IRAK : L'AIDE IMPOSSIBLE ? >>>
  Handicap International - 20/08/2003
Sri lanka : Selon plusieurs groupes de défense des droits humains, des meurtres imputés aux LTTE continuent d4être perpétrés en toute impunité >>>
  Amnesty International - 13/08/2003
Libye : Expulsion imminente de déserteurs de l'armée érythréenne >>>
  Amnesty International - 13/08/2003
Portugal : Droits humains : des problèmes persistants restent à résoudre >>>
  Amnesty International - 12/08/2003
Lettre adressée à Monsieur le Ministre des Affaires étrangères Dominique de Villepin au sujet de Monsieur Ali L'mrabet >>>
  LDH Ligue des Droits de l'Homme - 12/08/2003
Soudan : Des libérations bienvenues mais la pratique toujours en vigueur des détentions au secret doit cesser >>>
  Amnesty International - 07/08/2003
Indonésie : Un verdict de culpabilité qui ne suffit pas à établir la justice et la vérité >>>
  Amnesty International - 06/08/2003
Compétence Universelle en Belgique : Recul pour la lutte contre l'impunité >>>
  Human Rights Watch - 05/08/2003
Côte d'Ivoire : Mercenaires et milices doivent partir >>>
  Human Rights Watch - 05/08/2003
RDC : Afin d’empêcher de nouvelles atteintes aux droits humains, il faut de toute urgence une intervention internationale décisive >>>
  Amnesty International - 04/08/2003
Le prosélytisme homophobe du Pape >>>
  LDH Ligue des Droits de l'Homme - 04/08/2003

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 Page suivante
Partenaires
Services de diffusion de communiqués de presse
Thèmes des communiqués de presse