redac.info, le portail des rédactions, tribune des communiqués de presse, diffuser communique de presse en ligne, informations journalistes, diffuser un fil d'infos sur mon site
TPE : Retour de la croissance ?
FEDERATION DES CENTRES DE GESTION AGREES - 15/04/2011

Secteur par secteur, profession par profession, tour d’horizon des « tops » et des « flops » des petites entreprises de l’artisanat, du commerce et des services en 2010. Une enquête exclusive de la FCGA, réalisée en partenariat avec la Banque Populaire.

Observatoire de la petite entreprise de la FCGA* n° 40, en partenariat avec la Banque Populaire

Pour en savoir plus : http://www.fcga.fr (Catégorie : Observatoire de la Petite Entreprise)

Toutes activités confondues, le chiffre d’affaires des petites entreprises enregistre une hausse de 0,7 % en 2010. Par rapport à l’année 2009 (-2,6 %), l’indice d’activité des TPE retrouve donc une relative vigueur. Après deux années extrêmement éprouvantes, les petites entreprises semblent renouer progressivement avec la croissance.

En 2010, sur les 12 secteurs analysés, 11 améliorent globalement leurs performances et un seul (les métiers de la santé) affiche un niveau d’activité en recul comparativement à l’année précédente (+0,3 % contre +1,5 % en 2009). Toutefois, ce diagnostic général dissimule d’importantes variations de chiffres d’affaires selon les professions, même au sein d’une même filière.

D’autre part, les améliorations relatives enregistrées en 2010 concernent des secteurs dont l’indice d’activité est parfois inférieur à l’indice moyen (+0,7 %). C’est le cas de cinq branches professionnelles : l’artisanat du bâtiment (-1,4 %), la beauté-esthétique (-0,3 %), le commerce de détail alimentaire (+0 %), l’équipement de la personne (-0,3 %) et les professions de la santé (+0,3 %).

Avec +5,1 % (contre -1,0 % en 2009), le secteur des services, stimulé par la reprise de l’activité dans les agences immobilières (+7,4 %) et les entreprises de nettoyage (+4,3 %), réalise la meilleure performance en 2010. Les artisans de l’automobile arrivent en seconde position avec un chiffre d’affaires en hausse de 4 % (contre -5,1 % en 2009). En troisième position, le secteur des transports, dopé par le dynamisme des transporteurs de marchandises (+6 %), fait quasiment jeu égal avec +3,9 %.

Au total, ce sont 56 professions de l’artisanat, du commerce et des services qui sont passées au crible dans cette étude exclusive FCGA-Banque Populaire. D’où la grande disparité des performances parfois constatée au sein d’un même secteur d’activité.

Tour d’horizon chiffré et commenté.

LE PALMARÈS 2010

Les Tops

SUR LE PODIUM

1. L’électroménager-TV-HIFI : + 12,2 %
Toutes professions confondues, c’est la meilleure performance enregistrée en 2010 (+12,2 %, contre -4,0 % 2009). Les commerçants spécialisés dans la vente d’appareils électroménagers, de postes de télévision et de matériel Hi-Fi bénéficient d’un providentiel « effet TNT » qui a incité les ménages à moderniser leurs équipements de réception TV. L’année dernière, selon l’étude annuelle GfK France, il s’est écoulé 8,5 millions de téléviseurs (+15 %).

2. La carrosserie automobile : + 10 %
Si le chiffre d’affaires réalisé par les carrossiers peut impressionner (+10 % après -3 % en 2009), il est néanmoins prudent d’en relativiser l’impact réel sur l’activité économique des garagistes indépendants. Les professionnels de la réparation, piégés par le monopole des constructeurs auto sur les pièces détachées, ont mécaniquement répercuté les importantes hausses de prix (+26 % en cinq ans selon l’association de consommateurs Que Choisir) sur le tarif de leurs prestations.

3. Les cavistes : + 9 %
Sur la troisième marche du podium, les cavistes créent la surprise ! Avec un chiffre d’affaires en hausse de 9 % (contre -3 % en 2009), ils réalisent la plus forte progression d’activité du secteur du commerce de détail alimentaire. Une performance d’autant plus remarquable qu’elle intervient dans un contexte de diminution la consommation de vin en France.

EN FORME

Les principales professions dont le chiffre d’affaires s’améliore par rapport à l’année 2009.

- Les agences immobilières : +7,4 % (contre -14,6 % en 2009)
- Les transporteurs de marchandises : +6,0 % (contre +0,1 % en 2009)
- Les entreprises de nettoyage : +4,3% (contre +1,5 % en 2009)
- Les débitants de tabac-journaux-jeux : +3,8 % (contre +2,6 % en 2009)
- Les pâtissiers : +2,7 % (contre -0,2 % en 2009)
- Les entreprises de réparation et vente d’automobiles : +2,8 % (contre -4,0 % en 2009)
- Les entreprises de parcs et jardins : +2,5 % (contre -1,1 % en 2009)
- Les commerces de vêtements pour enfants : +2,3 % (contre -0,9 % en 2009)
- Les magasins de chaussures : +2,3 % (contre +0,7 % en 2009)
- Les parfumeurs : +2,2 % (contre -1,9 % en 2009)
- Les commerces de mercerie-lingerie-laine : +2 % (contre -1,0% en 2009)
- Les opticiens-lunetiers : +1,9 % (contre +1,2 % en 2009)
- Les menuisiers : +1,6% (contre -2,2 % en 2009)
- Les peintres en bâtiment : +1,2 % (contre -1,0 % en 2009)
- Les commerces d’alimentation générale : +1,2 % (contre -0,5 % en 2009)

Les Flops

DANS LE ROUGE

1. Les magasins de bricolage : -6,6 %
Même s’ils réduisent leur baisse de trois points par rapport à l’année précédente (-6,6 % contre -9,6 % en 2009), les magasins de bricolage ne parviennent à revenir à leur niveau antérieur. Ces commerces spécialisés perdent du terrain au profit des grandes chaînes du secteur et des nouvelles enseignes de bricolage low-cost. Part moyenne annuelle dans la consommation des ménages : 694 euros (par foyer).

2. Les entreprises de travaux publics et terrassement : -6 %
Lanterne rouge de l’artisanat du bâtiment, les professionnels des travaux publics et du terrassement affichent un chiffre d’affaires en net repli (-6 %) après une année 2009 déjà difficile (-4,1 %). Les TPE du bâtiment confirment leurs difficultés à accéder aux marchés publics. Baisse de la commande publique, diminution des moyens financiers des collectivités locales, impact des intempéries sur la programmation des chantiers, désengagement de l’État de la maîtrise d’œuvre publique : les facteurs pouvant expliquer cette déroute sont multiples. Conséquence pour les TPE du secteur : dégradation sensible des trésoreries et un manque inquiétant de perspectives. Néanmoins, selon la Fédération nationale des travaux publics (FNTP), la conjoncture s’améliore au début de l’année 2011. Les facturations émises en janvier sont supérieures à celles des deux dernières années (+10,3 % par rapport à janvier 2010 et +4,6 % par rapport à janvier 2009) et les marchés conclus se situent à un niveau presque 20 % supérieur à celui de janvier 2010.

3. Les prothésistes dentaires : -3,8 %
Avec un chiffre d’affaires en recul de 3,8 % en 2010 (contre +1,4 % en 2009), les laboratoires indépendants de prothèse dentaire ont connu une année 2010 agitée sur fond de polémique autour de la transparence des tarifs pratiqués par les chirurgiens-dentistes. Le mois dernier, les sénateurs ont finalement supprimé l'article 57 de la loi HPST (jamais appliqué, qui faisait obligation aux dentistes "d'indiquer sur leurs devis le prix auquel ils avaient acheté la prothèse" ainsi que sa provenance géographique). Toujours pas achevé à ce jour, le débat parlementaire s’annonce houleux.

ET AUSSI

La plomberie (-3,2 %, contre +0,7 % en 2009), la librairie-papeterie-presse (-2,5 % contre -1,9 % en 2009), la crémerie-fromagerie (-2,5 % contre -1,7 % en 2009)

AVIS D’EXPERT
Christiane COMPANY, Présidente de la FCGA
« Clairement, 2010 a été une année de transition : les entrepreneurs ont encore souffert, mais ils ont aussi commencé à voir le bout du tunnel. Pour autant, tout n’est pas gagné : de nombreux secteurs sont toujours affaiblis par deux années particulièrement éprouvantes»

Méthodologie de l'Observatoire
Tous les mois, près de 70 centres de gestion agréés (CGA), répartis sur l'ensemble du territoire national, transmettent les chiffres d'affaires, rendus anonymes, de leurs adhérents à la Fédération. Les indices d'activité sont calculés chaque trimestre, à partir des chiffres d'affaires d'un échantillon de 15 000 petites entreprises de l'artisanat, du commerce et des services. L'évolution des activités est pondérée par le nombre d'entreprises recensées par l'INSEE dans chaque secteur considéré. Un questionnaire est parallèlement adressé chaque trimestre à près de 2 000 petites entreprises représentatives, permettant d'établir le baromètre du moral des dirigeants et de leurs intentions d'investissement et de recrutement.

LA FEDERATION DES CENTRES DE GESTION AGRÉÉS EN BREF…
400 000 petites entreprises (TPE) et 114 Centres de Gestion Agréés (CGA)
92 % des entreprises nationales ont moins de 10 salariés
50 % des TPE imposées au BIC sont adhérentes à un CGA
Grâce à l’adhésion à un CGA, le revenu imposable de l’entreprise n’est pas majoré de 25 % !
Le réseau FCGA créé en 1978, c’est aussi 2 000 000 d’emplois salariés et non salariés, 70 milliards d’euros de chiffre d’affaires et 6 000 experts-comptables correspondants.
Les CGA, structures associatives de proximité, constituent un pôle remarquable de conseils collectifs : aide à la gestion, formation et prévention fiscale. Les TPE bénéficient d’une offre pédagogique attractive (les CGA sont parmi les premiers centres formateurs de la petite entreprise avec 500 000 heures annuelles de formation).
La FCGA forme un réseau d’information et d’assistance aux TPE présent sur l’ensemble du territoire national et capitalise une expertise économique et sociale reconnue de la petite entreprise.
Elle dispose d’outils d’observation et d’analyse particulièrement fiables qui alimentent régulièrement une base de données statistiques très performante.

LES BANQUES POPULAIRES EN BREF…
Créées par et pour les entrepreneurs, les Banques Populaires sont aujourd’hui les acteurs clés de l’économie régionale et encouragent l’audace de tous ceux qui entreprennent. Première banque des PME et banque de référence des petites entreprises artisanales et commerciales, le réseau des Banques Populaires est constitué de 18 Banques Populaires régionales, du Crédit Coopératif et de la CASDEN Banque Populaire. Autonomes, ces banques exercent tous les métiers de la banque commerciale et de l’assurance dans une relation de proximité avec leurs clientèles. La Banque Populaire, avec 7,8 millions clients (dont 3,8 millions de sociétaires) et 3 300 agences, fait partie du 2e groupe bancaire en France : le Groupe BPCE.
Banques de référence de la petite entreprise, les Banques Populaires sont les partenaires de 360 000 artisans commerçants, soit un artisan sur trois et un commerçant sur quatre. Partenaire des principaux réseaux d’accompagnement et 1er distributeur de prêts à la création d’entreprise avec une part de marché de 26,4 %, le réseau Banque Populaire finance plus de 70 000 projets chaque année. Afin de mieux répondre aux besoins des TPE, les Banques Populaires s’appuient sur le réseau des 28 sociétés de caution mutuelle artisanales (Socama) partenaire du Fonds européen d'investissement permettant de proposer aux entrepreneurs et aux repreneurs des prêts sans caution personnelle. En 2010, les Socama ont garanti plus de 29 500 prêts pour un montant de 838 millions d’euros et gère un encours global de 2,4 Md€.

Contacts presse
FCGA Guylaine Bourdouleix 01 42 67 80 62 gbourdouleix@fcga.fr
BPCE Christine Françoise 01 58 40 46 57 christine.francoise@bpce.fr

  Recevoir cette page par mail    Envoyer à un ami    M'inscrire au service (gratuit)    Imprimer cette page 


Economie
Page : 1/33. © Redac.info 2002-2017. Tous droits réservés.

Kilele Africa 2013 : 1er Sommet international pour la création et le développement des affaires en Afrique >>>
  BS Conseil & Communication - 19/07/2013
Globalization of World Food Companies - 2013 (Food Intelligence, by Serge Guégan) >>>
  Food Intelligence - 21/01/2013
NOUVEAU DÉPÔT LALEGNO A LYON FACILITERA LA DISTRIBUTION DE PARQUET DANS LE SUD DE LA FRANCE >>>
  Labeco - 05/01/2012
La prospection commerciale, une valeur sure... >>>
  Horizontal Paris - 24/06/2011
Les 100 premiers groupes agroalimentaires mondiaux (World Top 100 - 2011 - Food Intelligence - par Serge Guégan) >>>
  Food Intelligence - 01/05/2011
TPE : Retour de la croissance ? >>>
  FEDERATION DES CENTRES DE GESTION AGREES - 15/04/2011
Ma boutique en ligne le Mag de l’E-commerce 11 Avril au 6 mai sur Francenetinfos.fr >>>
  France Net Infos - 08/04/2011
2011 : une année de fort développement pour le cabinet Thierry GENSOLLEN Consultant >>>
  Thierry GENSOLLEN Consultant - 06/04/2011
Outils pour les professionnels de la récupération d’eau de pluie proposés dans une AQUABOX >>>
  AQUAVALOR - 15/01/2011
BANQUES & TPE : LES LIAISONS VERTUEUSES ? >>>
  fédération des centres de gestion agréés - 27/07/2010
Ça bouge sur JeChange.fr ! >>>
  JeChange.fr - 22/04/2010
LES « TOPS » ET LES « FLOPS » DES TPE EN 2009 ! >>>
  FEDERATION DES CENTRES DE GESTION AGREES - 16/04/2010
FACE A LA CRISE DE TRESORERIE DES PME : DU NOUVEAU DANS LE FINANCEMENT DES PME FRAGILISEES PAR LA CRISE. >>>
  TRANSITISS - 26/02/2010
Quels changements dans les TPE ? >>>
  FEDERATION DES CENTRES DE GESTION AGREES - 12/02/2010
Resavacs et son moteur anyresa.com intègrent le cercle, très fermée, "Oséo Excellence >>>
  RESAVACS SAS - 05/02/2010
Combien gagnent les commerçants et artisans ? >>>
  FEDERATION DES CENTRES DE GESTION AGREES - 08/01/2010
L’expertise commerciale haut-de-gamme a un nom : HORIZONTAL Paris >>>
  HORIZONTAL Paris - 07/12/2009
Atrion International et Microsoft aident les entreprises à devenir écologiques >>>
  ATRION International - 28/10/2009
Le boom des auto-entrepreneurs ! >>>
  FEDERATION DES CENTRES DE GESTION AGREES - 28/10/2009
LA VÉRITÉ SUR LES DÉLAIS DE PAIEMENT DANS LES TPE ! >>>
  FEDERATION DES CENTRES DE GESTION AGREES - 23/07/2009
L’activité des TPE en 2008 >>>
  FEDERATION DES CENTRES DE GESTION AGREES - 23/06/2009
6ème édtion de la Semaine Nationale de la Performance Commerciale >>>
  Fédération des Dirigeants Commerciaux de France - 04/06/2009
BioStrategis® étend son réseau d’affaires au marché international >>>
  BioStrategis - 19/05/2009
De plus en plus de sociétés et d’entreprises de taille moyenne se tournent vers Atrion pour leurs besoins en conformité de produits REACH et GHS >>>
  iFact - 20/04/2009
La transition vers le SGH pour les fabricants de produits chimiques est facilitée par la solution Atrion de conformité des produits >>>
  Atrion International - 20/03/2009
Valérie PIZZI aux cotés de Christine LAGARDE >>>
  maison salamandre - 06/02/2009
Sécurité des jouets : l'avis d'un expert de la qualité en Chine à l'approche de Noël >>>
  AsiaInspection - 17/12/2008
Journées du courtage 2008 : France Mutuelle poursuit son développement raisonné >>>
  Agence SBC - 12/11/2008
Appel à Chercheurs expérimentés en Science économique >>>
  Inédpendant - 11/11/2008
Club Junior-Entreprises // Développement durable : marketing écolo ? >>>
  Agence SBC - 27/10/2008
Champagne AR LENOBLE : L'Histoire d'une Maison de Champagne où tradition, authenticité et prestige sont les maîtres mots! >>>
  Incognito CoRP - 17/09/2008
S2CA offrira à compter de septembre 2008 un service supplémentaire, dans le financement des projets de création et de développement des entreprises. >>>
  S2CA - spratley conseil cote d'azur - 23/07/2008
Les CGA : champions de la formation des TPE ! >>>
  FEDERATION DES CENTRES DE GESTION AGREES - 21/07/2008
Assurance vie : Forte mobilisation autour d’Afnor Normalisation et d’Intégraales Agora pour la normalisation des flux de données. >>>
  Integraales Agora - 03/07/2008
Vendeur Online lance un espace dédié aux techniques de vente : place aux astuces des meilleurs vendeurs >>>
  Vecteur Plus - 23/06/2008

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 Page suivante
Partenaires
Services de diffusion de communiqués de presse
Thèmes des communiqués de presse